Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Non, la France n'est pas vouée à l'échec !

Publié par Bernard Maillard sur 14 Novembre 2013, 20:02pm

Catégories : #politique

Non, la France n'est pas vouée à l'échec !

Devons nous considérer comme inéluctables le chômage, la faillite du système éducatif et de santé, des entreprises, du service public, le plombage par la dette publique, la croissance nulle voire négative, le clivage entre les Français et la violence qui se propagent ?

Non, non et non !

L'affaire Cahuzac a été un révélateur et un détonateur. Elle a été un coup de poignard dans notre gouvernance, dans notre démocratie. Par la violence du coup porté par l'homme, par son mensonge, par sa trahison. Mais aussi par la passiveté et la lâcheté de tout le corps dirigeant, pouvoir en place, opposition, médias, intellectuels et faiseurs divers d'opinion.

La faillite de la classe dirigeante, politique, économique, intellectuelle, illustrée aujourd'hui par le rejet de plus en plus hostile de la population envers cette classe dirigeante, ne signifie pas pour autant la faillite de la France.

La France demeure une terre de talents, de création, de courage, de volonté, de fraternité, de liberté.

Le Pouvoir en place va tenter d'essayer de se maintenir vaille que vaille, en usant de toutes les ruses politiciennes et en s'accrochant aux alliances locales qu il a su tisser par le clientélisme et le copinage.

L'opposition actuelle UDF/RPR/UDI/MODEM/UMP n'a pas su tirer le retour d'expérience de ses querelles de chefs, de ses nombreux échecs électoraux antérieurs et ne sait pas dégager une alternative républicaine crédible et adaptée au temps d'aujourd'hui.

Les extrémistes populistes de tous bords sont à l'orée du bois pour surgir sur la proie en saisissant l'opportunité d'une élection a priori sans enjeu , sur l'Europe, pour révéler toutes les peurs, les frustrations, les oppositions et se faire une place de premier rang dans l'arène politique et médiatique.

Et face à la dégénéresence établie des pouvoirs en place, les baronnies locales, les mafias et commununautarismes de tous bords vont vouloir tirer à leur unique profit leurs épingles du jeu, en surfant sur la vague de la collusion et de la corruption.

La seule parade pour éviter une glissade généralisée dans le chaos social, financier, économique, environnemental, c'est de prendre l'initiative d'un retour aux urnes au plus tôt en ouvrant le jeu d'un renouvellement profond de notre classe dirigeante et de notre démocratie.

Cet élan vital ne sera salutaire que s'il s'appuie sur des femmes et des hommes incarnant des valeurs fondamentales et partagées. Le respect de la personne et de la dignité humaine, le respect de la vie et de la diversité au sens large, le refus du mensonge, le respect de la parole donnée, la prise en compte des générations futures, la prise en compte du long terme et d'une notion d'intérêt général partagé, le sens de la valeur du temps, de la pensée et de l'action, le sens de l'entre-aide et de la solidarité,...........

Avec l'expression de telles valeurs à travers l'expérience et la contribution du plus grand nombre, et avec l'union des Français autour d'un retour anticipé aux urnes permettant de retrouver une mobilisation collective face à l'épreuve, la confiance pourra être restaurée.

En réponse à la faillite constatée aujourd'hui de notre classe dirigeante actuellement en place, cet élan salutaire, pour assurer sa pérennité, devra également apporter une réponse nouvelle dans la gouvernance de la France.

Cette réponse s'appuiera sur un équilibre renouvelé entre les différents pouvoirs et sur une dynamique d'un projet collectif permettant une expression nouvelle et conjuguée des libertés individuelles et collectives.

La capacité de partager, faire respecter et faire vivre un projet collectif commun pour la France permettant l'exercice plein et entier des libertés individuelles sera le fruit de cette gouvernance.

Cette capacité devra traverser les générations, de telle sorte que la liberté individuelle à laquelle chaque Français est résolument attaché, puisse pleinement s'exercer, du temps présent au futur le plus éloigné pour lequel notre vie du temps présent a un impact.

Chaque pouvoir, expert, autorité politique, puissance économique, acteur d'influence ou de médiation, force d'interpellation, doit trouver sa place et sa légitimité, dans la complémentarité des rôles, dans l'égalité en terme de reconnaissance.

La dynamique de l'équilibre des pouvoirs révèlera la mise en perspective d'une double progression, celle des libertés individuelles de chacune et chacun, et celle du projet collectif de la France qui conditionne par essence les libertés individuelles de demain.

C'est ainsi que seront évaluées l'efficacité et la pertinence de notre nouvelle gouvernance.

Le futur de la France se construit ainsi dès aujourd'hui, dans la réalité et la force du temps présent.

vol de grues cendrées en Puisaye, novembre 2013

vol de grues cendrées en Puisaye, novembre 2013

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents