Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


chiffres clés de l'énergie en France 2012

Publié par Bernard Maillard sur 11 Février 2014, 21:21pm

Catégories : #énergie, #Economie, #politique

Publication ce jour des chiffres clés de l'énergie 2013 ( en fait des chiffres de 2012) par le Ministère de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie.

Avec 68,7 Milliards d'euros en 2012, la facture énergétique de la France a établi un nouveau record historique, dépassant celui de 2011. Elle a dépassé en 2012 le déficit commercial de la France (67,2 Milliards d'euros) Facture annuelle pétrolière: 55 MdEuro Facture annuelle gazière: 13,5 Mdeuro Facture annuelle charbonnière: 2,4 Mdeuro seul point positif: exportations d'électricité, 1,9 MdEuro en 2012, grâce au nucléaire sûr et compétitif dont dispose aujourd'hui la France. Les gros postes de consommation en pétrole et gaz qui nous coûtent très cher, et qui émettent du CO2 fossile: Résidentiel: 7 millions de tep en pétrole (15% du résidentiel) et 16 Millions de tep en gaz (35 % du résidentiel) . La moitié de la consommation énergétique dans le résidentiel est importée et émet du CO2 ! L'électricité décarbonée représente quant à elle dans le résidentiel 14 Mtep, soit 30%. Transports: 45 Millions de tep en pétrole (92 % du transport). L'électricité décarbonée dans les transports: 1 Mtep, soit 2%. Conclusions qui s'imposent au regard des enjeux sociaux (pouvoir d'achat et accès de chacun à l'emploi et au logement ), environnementaux ( prise en compte de l'effet de serre) et économiques (équilibre de notre balance commerciale, non dépendance de la France) et de ces données:

1/ priorité une à l'efficacité énergétique,

- en premier lieu dans les transports: favoriser les transports collectifs et l'automobile en partage,

- par l'urbanisme: soutenir l'implantation d'activités tertiaires et commerciales à proximité des lieux de vie, faciliter le déménagement en baissant les taxes sur les transactions, les ventes et les locations pour rapprocher le lieu de vie du lieu de travail, développer l'interconnexion entre les territoires pour décongestionner les marchés trop étroits et donc difficilement accessibles,

- et dans le résidentiel: baisser les taxes sur les travaux d'isolation, soutenir la mise en place de solutions énergétiques décarbonées dans le résidentiel et le tertiaire, ancien comme neuf )

2/ promouvoir l'électricité décarbonée, ENR compétitives (sans subvention) et le nucléaire, sûr et compétitif

3/ favoriser le placement de l'électricité décarbonée dans le résidentiel et le transport....

Au lieu de tout cela, le Gouvernement envisage de casser l'un des derniers outils industriels qui marche encore en France en voulant arrêter prématurément des usines sûres, propres et compétitives ( Fessemheim, ....) pour de bas arrangements politiciens, voire de sombres tractations financières.

C'est du grand gaspillage d'enfant gâté qui ne sait que jeter l'argent par les fenêtres alors que la France est de plus en plus plombée par son chômage et ses dettes publiques.

Il est vraiment grand temps de retourner aux urnes pour redonner un élément vital à la France!

source:

http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/publications/p/2113/994/chiffres-cles-lenergie-edition-2013.html

 

Commenter cet article

Bernard Maillard 13/02/2014 10:47

chiffres actualisés de la balance commerciale énergétique à fin novembre 2013 sur douze mois:

déficit annuel de la balance commerciale due au pétrole: 51,2 milliards d'euro, baisse de 6,9 % sur un an (pétrole en moyenne sur 2013 à 108,7 dollars le baril Brent, soit une baisse de 2,7 % sur un an)

deficit annuel de la balance commerciale due au gaz: 14,2 milliards d'euro, augmentation de 7,6 % sur un an ( gaz en moyenne sur 2013 à 11,7 USdollars/MBTU, soit une hausse de 8,5 % sur un an )

balance positive pour l'électricité sur un an : 1,8 milliard d'euro, en baisse en valeur absolue de 3,7 %

la facture énergétique globale sur douze mois s'élève à 65,5 milliards d'euros, en baisse de 4,6 % .

source: Commissariat général au développement durable, Ministère de l'Ecologie, du développement Durable et de l'Energie, conjoncture énergétique de décembre 2013.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents