Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Transition énergétique, oui mais au profit de qui?

Publié par Bernard Maillard sur 26 Avril 2014, 10:25am

Catégories : #énergie

Le solaire, comme le pétrole, l'hydrolien, l'énergie nucléaire, l'hydraulique, le charbon, le biomasse, le gaz , ou l'éolien, sont des énergies disponibles à l'état naturel. Pour les rendre utiles à l'homme, chacune d'entre elles, le soleil comme les autres, requièrent de l'énergie humaine, de la matière grise et de la sueur, les unes plus que les autres.

Pour permettre l'accès généralisé de l'énergie au plus grand nombre, aux dix milliards d'habitants qui vont prochainement vivre sur notre planète Terre, il convient de favoriser les usages les plus sobres, et de rechercher les sources d'énergie les moins coûteuses.

Favoriser la consommation d'énergie par des prix négatifs, comme c'est le cas désormais pratiquement tous les jours en Allemagne pour l'électricité, est absurde et totalement contradictoire avec l'objectif de sobriété énergétique.

Et quand cette situation est en plus la résultante d'investissements massifs, plusieurs centaines de milliards d'euros en Europe, sur les dix dernières années, avec des subventions ciblées sur du solaire ou de l'éolien à un niveau beaucoup trop élevé, dans un contexte financier de dettes publiques élevées et de crise économique, c'est vraiment un méga gaspillage et un grand scandale financier.

La propagande a jusqu'à présent tenté de faire croire à l'illusion d'investissements habilement qualifiés de verts, au profit de puissants groupes financiers, au détriment des citoyens et des consommateurs.

Ces investissements et ces subventions auraient été plus utiles pour faire d'abord des économies d'énergie et aller vers des usages plus sobres en matière d'énergie et d'impact environnemental. Pour diminuer les émissions de CO2 fossile, pour limiter la consommation des ressources naturelles au bénéfice des générations futures, pour sécuriser l'approvisionnement énergétique. Cette sobriété énergétique devrait pouvoir être déployée dans tous les secteurs, dans les transports, première source d'émission de CO2 fossile, dans l'habitat et l'industrie, et créer de vrais emplois utiles et créateurs de vraie valeur ajoutée au service de l'intérêt général et du bien commun.

Il faudra veiller dans les prochains débats en France sur la transition énergétique à ce que les groupes de pressions financiers calés d'abord sur le taux de retour sur investissement avant la prise en compte de l'intérêt général et du bien commun, mais habilement cachés derrière l'illusion d'une économie dite verte, ne nous conduisent pas à aller encore plus loin dans l'absurdité écologique, sociale, économique et environnementale.

Depuis le début de l'anne 2014, pratiquement tous les jours des prix de marché négatifs sur le marché allemand de l'électricité, avec parfois des prix entre - 100 et - 300 euro le MWh

http://www.epexspot.com/en/market-data/intraday/chart/intraday-chart/2014-04-27/DE

Lilas en fleurs, Puisaye avril 2014

Lilas en fleurs, Puisaye avril 2014

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents