Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Une autre politique, une autre Europe

Publié par Bernard Maillard sur 21 Avril 2014, 20:06pm

Catégories : #politique

Quelques pays vertueux en Europe qui confirment qu'une autre politique est possible, et que la crise en Europe ne peut pas être considérée comme fatale.

Norvège (hors zone Euro) , 3,6 % de chômage et 31 % de dette publique par rapport au PIB

Autriche (Zone Euro), 4,8 % de chômage et 77,1 % de dette publique par rapport au PIB

Allemagne (Zone euro), 5,1 % de chômage et 78,4 % de dette publique par rapport au PIB

Luxembourg (Zone Euro), 6,1 % de chômage et 27,7 % de dette publique par rapport au PIB

République Tchèque (hors zone euro), 6,7 % de chômage et 46 % de dette publique par rapport au PIB

à comparer avec les pays les plus en retrait:

Grèce (Zone Euro) 27,5 % de chômage et 172 % de dette publique

Espagne (Zone Euro) 25,6 % de chômage et 93,4 % de dette publique

Portugal (Zone Euro) 15,3 % de chômage et 128,7 % de dette publique

Italie (Zone Euro) 13 % de Chômage et 133 % de dette publique

France (Zone euro) 10,4 % de chômage et 92,7 % de dette publique

sources Eurostat, chômage février 2014 et dette brute des administrations publqiues au troisième trimestre 2013

Ces éléments tendent à confirmer ma conviction que l'action de redressement de la France, aujourd'hui en quasi faillite, doit avoir lieu d'abord au plan national, dans un sursaut républicain d'union nationale. Un double objectif conjoint peut et doit être activement poursuivi: l'éradication du chômage et celui de la dette publique. La politique qui doit être mise en oeuvre doit préserver et développer conjointement la libre entreprise, source de création de richesses, et la prise en compte de l'intérêt général et du long terme portés par les Pouvoirs Publics.

De fait, l''Europe d'aujourd'hui divise et favorise le développement de la concurrence entre territoires et entités de tout ordre. Pour exister par elle même, elle cherche à réduire la contribution des Etats nations en incitant à l'accroissement de la dette publique liberticide pour les pouvoirs publics, et en conséquence pour les peuples eux mêmes.

Nous devons bâtir une autre Europe, constituée d'abord de nations fortes et prospères, qui aide à harmoniser et à favoriser le développement libre et partagé des nations, non à accroitre leurs différences et leurs dépendances.

Ce qui est en jeu, c'est la liberté des peuples, c'est la liberté de chacun. C'est la liberté de la France et celle de l'Europe.

épi en mer, plage de La Couarde -sur-mer, Ile de Ré, avril 2014

épi en mer, plage de La Couarde -sur-mer, Ile de Ré, avril 2014

Commenter cet article

Bernard Maillard 23/04/2014 13:31

le gouvernement français annonce pour 2014 et 2015 une stabilisation de la dette publique à 95,6 %, et une diminution de cette dette qu'à partir de 2016, ce qui est inacceptable. Il faut engager dés maintenant la dimunition de la dette. Plus on tarde, plus on aura mal. Et plus nous entrons dans la dépendance et l'effacement de la France.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents