Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Quelle énergie demain pour la France ?

Publié par Bernard Maillard sur 28 Février 2015, 14:18pm

Catégories : #énergie

L’énergie est un contributeur majeur à l’effet de serre. Elle est également au centre d’enjeux géopolitiques de nature à fragiliser la paix entre les nations.


La dernière publication (février 2014) des chiffres clés de l’énergie en France nous indique de précieux points de repères.


Ainsi, en quarante ans, entre 1973 et 2013, notre demande énergétique en France a profondément évolué :
-    Quasi doublement de la demande en énergie dans le transport, secteur dans lequel le pétrole représente plus de 90 % de la demande
-    Augmentation, + 22%, de la consommation dans le résidentiel et tertiaire, dans lesquels les énergies carbonées et importées  représentent aujourd’hui plus de la moitié de la demande
-    Très forte diminution de la demande énergétique du secteur productif primaire – 29 %, qui représente désormais moins du quart de la demande en énergie de la France.


La politique énergétique de la France devrait être ciblée en conséquence, côté demande, en premier lieu sur le transport (45 Mtep de pétrole pour 92 % de la demande) et sur le résidentiel tertiaire (35 Mtep d’énergies carbonées importées pour plus de la moitié de la demande).
La priorité de la politique énergétique de la France devrait être ainsi accordée aux  économies d’énergie dans ces deux secteurs, transport et résidentiel/tertiaire, et dans la promotion de tous usages des énergies compétitives domestiques à bas carbone, notamment l’électricité décarbonée produite en France.


Côté offre, elle devrait viser à consolider l’offre domestique compétitive à bas carbone, reposant d’une part sur des énergies renouvelables compétitives, et d’autre part sur le nucléaire sûr et compétitif pour lequel la France dispose d’un savoir-faire industriel historique et de premier rang au niveau mondial.


http://malicorne.over-blog.com/2015/01/reperes-et-enjeux-energetiques-fevrier-2015.html

chiffres détaillés de la demande en énergie de la France :

 

demande énergie France

Mtep 2013 Mtep 1973
résidentiel tertiaire 69 56,2
transports 48,7 25,9
Total productif Ag et industrie 36,4 51,5
industrie hors sidérurgie 26,9 35,4
sidérurgie 4,9 12,5
agriculture 4,6 3,6
total 154,1 133,6

 

Concernant le transport, il convient de noter que sur les 48,7 mtep, 45 Mtep, soit 92 %, sont assurés par le pétrole, émetteur de gaz à effet de serre, et importé.

Pour le résident tertiaire, plus de la moitié de la consommation énergétique, 35,3 Mtep,  soit 51 % est assurée par des énergies importées et également émettrices de gaz à effet de serre.

 

Résidentiel tertiaire Mtep %
total 69 100
total carboné 35,3 51,1
gaz 23 33,3
pétrole 12 17,4
charbon 0,3 0,4

 

Chiffres détaillés de l’offre énergétique en France


Pour faire face à ces besoins, la France fait appel à 268 Mtep en ressources primaires. La différence entre ressources primaires disponibles, et demande finale disponible auprès de l’utilisateur résulte de la prise en compte du rendement dans la transformation et du transport dans les réseaux.
La France, grâce au nucléaire et aux énergies renouvelables (hydraulique en premier lieu), dispose pour plus de la moitié d’une énergie non importée et à bas carbone.
Il convient de noter que le nucléaire ne représente que 41  % des besoins en ressources primaires. En puissance électrique installée, le nucléaire représente 49  % . On est vraiment loin du tout nucléaire !!!....Et en plus le nucléaire rapporte plus de 2 Milliards d’euro par an dans la balance commerciale de la France, rien que dans la vente d’électricité à nos pays voisins.
La décomposition  des ressources primaires en énergie de la France en 2013 est la suivante :
 

 ressources énergétiques France 2013 Mtep %
pétrole 80,5 30
gaz 38,6 14,4
charbon 11,8 4,4
total carbonées importées 130,9 48,8
nucléaire 110,4 41,2
renouvelables et recyclage déchets 26,7 10,0
total bas carbone domestique 137,1 51,2
total 268 100

 

Et en puissance électrique installée pour la France (chiffres à fin janvier 2015)
 

 

janvier 2015 puissance installée MWe %
nucléaire 63130 49,1
hydraulique 25419 19,8
thermique fossile 23974 18,7
éolien 9120 7,1
photovoltaïque 5292 4,1
autres ENR 1579 1,2
total 128514 100

 

Sources,

 

chiffres clés de l’énergie de la France, Ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie.


http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/publications/p/2369/969/chiffres-cles-lenergie-edition-2014.html


bilan mensuel RTE
http://www.rte-france.com/sites/default/files/apercu_energie_elec_2015_01.pdf

 

Parc Monceau, Paris, février 2015

Parc Monceau, Paris, février 2015

Commenter cet article

Bernard Maillard 13/04/2015 22:26

Moins de six mois après le dernier pic négatif de- 2000 euro le MWH, le 26 novembre 2014, de nouveau un prix négatif de - 2000 euro le MWh ce samedi 11 avril 2015 sur le marché allemand de l’électricité.
http://www.epexspot.com/en/market-data/intradaycontinuous/chart/intraday-chart/2015-04-14/DE
Bug informatique ? Spéculation à la sauvage en surfant sur les énergies subventionnées intermittentes? Signal d’alerte sur la sûreté du système électrique ? Ce qui est étrange, c'est le silence radio …
Commentaire sur le site du Monde le 13 avril 2015 en commentaire de l’article
http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2015/04/09/une-france-avec-100-d-electricite-renouvelable-pas-plus-couteux-que-le-nucleaire_4613278_3244.html#

Bernard Maillard 04/03/2015 08:30

il n y a pas photo, entre un outil industriel nucléaire qui ira jusqu’au siècle prochain en produisant tout au long de l'année à un prix compétitif au regard du marché, par rapport à un outil industriel certes également très beau, mais ne produisant que lorsqu’ il y a du soleil, et nécessitant, pour être amorti, une subvention publique,.... mais le soleil c'est aussi de l'énergie nucléaire et nous aurons besoin des deux !

commentaire mis sur le site du journal le Monde le 4 mars 2015
http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2015/03/03/surmonter-les-tabous-nucleaires_4586489_3232.html

Bernard Maillard 03/03/2015 22:11

la balance est négative avec l'Allemagne parceque celle ci subventionne à l'excès ses énergies renouvelables qu il lui faut écouler ensuite avec des prix négatifs de l'électricité !!! Un véritable gachis car l'électricité négative incite à consommer de la précieuse énergie. Et le consommateur allemand paie deux fois plus son électricité car il faut que quelqu un paie les subventions. Ce qui n'empêche pas l'Allemagne d'émettre 9 tonnes de CO2 par habitant! Quelle foutaise !!!

commentaire mis sur le site du journal Le Monde le 3 mars 2015
http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2015/03/03/surmonter-les-tabous-nucleaires_4586489_3232.html

Bernard Maillard 03/03/2015 21:59

A ce stade, le nucléaire français est pleinement compétitif , en intégrant les couts de déconstruction et de traitement des déchets nucléaires. La France exporte pour plus de deux milliards d'euros d'électricité par an. La Loi française impose que les réacteurs soient rénovés en profondeur tous les dix ans et qu'ils bénéficient des meilleures améliorations.Le risque diminue avec les années.
Commentaire mis sur le site du journal Le Monde
http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2015/03/03/le-senat-adopte-une-loi-de-transition-energetique-renuclearisee_4586720_3244.html

Bernard Maillard 03/03/2015 20:22

la priorité une devrait être de faire cesser toute émission de gaz à effet de serre! je ne comprends vraiment pas comment en bridant le nucléaire sûr et compétitif, qui permet de disposer d'une électricité propre et la moins chère d'Europe, on arrivera à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. C'est de la basse contingence électorale, voire un asservissement à des intérêts financiers allant à l'encontre de l'intérêt général et de long terme de la France.

Commentaire mis sur le site du journal Le Monde le 3 mars 2015
http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2015/02/19/transition-energetique-comment-le-senat-a-change-la-loi_4580129_3244.html

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents