Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Matière noire de l univers : nouvelle piste à creuser

Publié par Bernard Maillard sur 15 Mai 2015, 22:44pm

Catégories : #sciences

Il semblerait que l’univers soit composé d’une masse noire aujourd’hui invisible sur plus des trois quarts de sa masse.

Cet article propose une piste pour mettre en évidence et mieux caractériser cette matière qui demeure pour le moment invisible et inconnue.

Cette piste repose sur l'hypothèse d'un écoulement privilégie selon le sens direct ou indirect de matière d'énergie négative centripète le long de l'axe de rotation de tout système en rotation.

Des observations à réaliser en conséquence sont proposées pour confirmer ou infirmer cette hypothèse.

Galaxie spirale NGC 5584 photo ESA/Hubble

Galaxie spirale NGC 5584 photo ESA/Hubble

L’observation des vitesses circulaires de rotation des étoiles dans les galaxies met en évidence des aberrations de vitesse circulaire au regard des lois de Kepler.

Ces aberrations furent constatées d’abord dès 1933 par l’atronome suisse Fritz Zwicky, par des observations dans l’amas de galaxies de la Chevelure de Bérénice.

Ces aberrations ont été confirmées par l’astronome américaine Véra Rubin. Elle observa que les étoiles situées à la périphérie de la galaxie d’Andromède – comme pour d’autres galaxies spirales – ne voient pas leur vitesse circulaire décroitre comme il serait attendu par rapport à la vitesse des étoiles situées plus dans le centre de la galaxie.

On en déduisit l’existence, non confirmée à ce stade, d’une matière noire complémentaire pour expliquer cette aberration. Cette matière non visible pourrait constituer l'essentiel en masse de l’univers.

Galaxies dans la Chevelure de Berenice à 300 millions d'années lumière photo ESA/Hubble

Galaxies dans la Chevelure de Berenice à 300 millions d'années lumière photo ESA/Hubble

La première hypothèse que je formule et déjà exprimée dans ce blog http://malicorne.over-blog.com/article-nouvelles-pistes-en-physique-a-explorer-98622138.html est que la matière se décompose en de la matière de masse et d’énergie positive, centrifuge, et de la matière de masse et d'énergie négative, centripète.

Lorsque qu’un système composé de masse et d'énergie négatives et positives est mis en rotation, l’énergie négative centripète vient se concentrer en son centre de rotation.

On peut alors concevoir trois modes de diffusion de cette énergie négative:

Elle pourrait rester concentrée au centre de rotation mais cela paraît peu concevable sur le plan physique en créant un profond déséquilibre local.

Elle pourrait venir se repartir de façon symétrique et homogène suivant l’axe de rotation, de part et d’autre du plan de rotation.

Elle pourrait également se répandre de façon hétérogène suivant les deux côtés du plan de rotation : l'écoulement pourrait alors être privilégié dans le sens direct (comme lorsque j’enfonce un tire bouchon dans un bouchon) ou dans le sens indirect ( comme lorsque je dévisse le tire bouchon du bouchon).

Tire bouchon de Malicorne

Tire bouchon de Malicorne

Il convient de souligner à ce stade que cette prise en considération de l'orientation privilégiée soit directe soit indirecte de l'écoulement le long de l'axe de rotation d'une éventuelle énergie négative centripète permet de différencier en deux modes de rotation distincts sur le plan cinématique et dynamique deux systèmes couples de rotation, en rotation inverse l'un par rapport à l'autre et tournant autour d un même axe de rotation.

Le premier mode , que je qualifie de mode dual direct avec les sens directs qui sont orientes l'un vers l'autre, comme deux tire bouchons qui avancent l'un vers l'autre dans le même bouchon.

L'autre mode, que je qualifie de mode dual indirect dans lequel les deux tirebouchons sont retires du même bouchon.

Il convient de noter que la dynamique sans considération de l'énergie négative telle que précisée plus haut ne permet pas de différencier ces deux modes de rotation, entre le système dual direct et indirect.

Double tire bouchons de Malicorne

Double tire bouchons de Malicorne

Je dispose dans mon jardin d'une éolienne décorative qui met en évidence ces deux modes de rotation, dual direct ou dual indirect, de façon alternative, au gré du vent.

Double Éolienne de Malicorne; système dual direct ou indirect, au gré du vent
Double Éolienne de Malicorne; système dual direct ou indirect, au gré du ventDouble Éolienne de Malicorne; système dual direct ou indirect, au gré du vent

Double Éolienne de Malicorne; système dual direct ou indirect, au gré du vent

La deuxi7me hypothèse que je formule, et je le fais ici pour la première fois, est que l’énergie négative d’un système en rotation, ne reste pas au centre de rotation mais qu’elle s’écoule de façon privilégiée soit dans le sens direct, soit dans le sens indirect, le long de l’axe de rotation.

J’en déduis que la cinétique et la dynamique d’un système dual direct sera différente de celle d’un système dural indirect.

Systèmes de galaxies en interaction Arp 273 photo ESA/Hubble

Systèmes de galaxies en interaction Arp 273 photo ESA/Hubble

Nous constatons que les galaxies spirales interagissent les unes avec les autres. Deux galaxies spirales en interaction constituent un systeme dual, direct ou indirect.

Je propose de procéder dans les amas de galaxies à l’observation et à la quantification des systemes duaux directs et indirects dans ces interactions de galaxies spirales.

Un nombre très différent de systemes galactiques duaux directs et indirects conforterait l hypothèse d’une énergie négative centripète et à écoulement privilégie direct ou indirect suivant l'axe de rotation.

La prise en considération d'une telle énergie négative pourrait constituait un élément de réponse aux aberrations de vitesses circulaires constatées dans les galaxies spirales.

Un tel résultat conduirait à approfondir sur Terre et dans l’univers l’étude comparative de tels systèmes duraux directs et indirects pour mieux caractériser les phénomènes en présence.

Trace de galaxie UGC10214 photo ESA/Hubble

Trace de galaxie UGC10214 photo ESA/Hubble

articles publiés postérieurement, en lien avec cette publication

 

http://malicorne.over-blog.com/systeme-dual-dans-la-nebuleuse-saturne

http://malicorne.over-blog.com/2016/10/energie-negative-sens-direct-ou-indirect.html

http://malicorne.over-blog.com/2016/05/observation-d-un-systeme-dual-direct-dans-la-constellation-du-grand-chien.html

http://malicorne.over-blog.com/2016/05/observation-d-un-systeme-dual-direct-dans-la-constellation-du-grand-chien.html

liste des articles de la rubrique sciences du Blog de malicorne

http://malicorne.over-blog.com/tag/sciences/

liste mise à jour le 30 septembre 2017

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bourse en ligne 29/06/2015 20:44

Passionnant ces possibilités !

Adrien

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents