Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Tentation de guerre : cri pour la Paix !

Publié par Bernard Maillard sur 18 Juin 2016, 08:29am

Catégories : #politique

Des facteurs de risque d'un emballement possible vers une nouvelle guerre mondiale sont hélas aujourd'hui présents.

ils ne sont ni à négliger ni a repousser d'un simple revers de la main.

Néanmoins, si le chemin vers la paix apparait aujourd'hui comme le plus difficile, c'est celui qu'il nous faut résolument prendre avec courage et détermination. Et la France doit être à l'initiative de la paix et non de l'escalade de la guerre comme elle l'est aujourd'hui. S

ur le plan géopolitique, les trois plus grands acteurs mondiaux sont chacun dans une situation très instable.

Les États Unis sont d'abord un colosse au pied d'argile. Ils demeurent une puissance économique de premier rang mais au bord de la faillite financière, avec un endettement public totalement excessif qui survit par le seul poids du dollar sur l'espace monétaire mondial. Et la survie de cette position est entretenue par la force militaire hyper dominante en moyens financiers engages avec un budget militaire des États Unis qui est de très loin le premier budget militaire mondial. Ces moyens ne peuvent être accordes qu'avec l'engagement de tous ceux qui financent sa dette publique et soutiennent en conséquence le dollar. La dette publique excessive supérieure au Produit Intérieur brut annihile quant à elle toute capacité d'action publique et rend de facto caduque toute velléité de contrôle démocratique. Cette situation, conjuguée à une ambition clairement exprimée par les leaders américains d'une volonté d'hégémonie sur le plan mondial, ouvre la porte à des dérives guerrières catastrophiques.

La Russie, première puissance en tant qu'espace territorial et en réserves de matières premières, demeure une puissance économique et démographique fragile. Elle aspire à exister entre l'Asie et le reste du monde. Elle dispose à nouveau d'une capacité militaire. Par son efficacité et son lien avec la nation russe, elle est la seule aujourd'hui à être en capacité à tenir tête à l'hégémonie militaire des Américains qui repose désormais plus sur des mercenaires que sur une armée d'un peuple souverain qui défend sa propre existence et sa liberté.

La Chine, en passe de devenir la première puissance économique mondiale, continue légitimement au regard de son poids démographique et économique sur la scène mondiale, a développer son assise géopolitique sans pour autant à ce stade exprimer une ambition d'hégémonie mondiale. Avec un pouvoir politique très central, elle demeure attentive à faire d'abord face aux nombreux déséquilibres qui se sont développés sur son territoire sur le plan social et environnemental, dans un contexte d'une croissance qui a été un temps motrice de la croissance mondiale. Elle vient aujourd'hui challenger les États Unis dans son rang de première économie mondiale.

La poursuite effrénée des trafics autour de la drogue, du sexe et des armes, abrités dans des paradis fiscaux hors de toute régulation publique et démocratique, et soutenus par des actes de barbarie qui s'écartent profondément du respect de la dignité humaine, constitue un facteur d'ébranlement. Ces trafics ont en effet tout à gagner du chaos et des crimes de toute nature qui peuvent se développer à l'ombre de la guerre.

Des facteurs d'accélération et de fuite en avant viennent compléter le tableau. La démission citoyenne et intellectuelle, l'absence de débat critique construit et développé, des médias transformés de facto en purs organes de propagande et le recul de l'éducation de masse accélèrent la mise sous tutelle de pays comme la France et plus largement des pays européens.

Cela se traduit par le renforcement à la hussarde et hors de toute transparence de l'intégration militaire de la France dans l'OTAN avec des engagements de l'Armée française sur des théâtres de guerre ( derniers en date en Syrie autour d'Alep ) hors de tout débat démocratique.

En Syrie, un peuple et un État démocratiquement constitué font face très douloureusement à l'œuvre d'une destruction orchestrée par ses voisins, soutenus militairement par l'OTAN. La valeureuse résistance du peuple Syrien et la remise en cause de l'hégémonie militaire américaine, avec l'aide de la Russie, ouvre la voie à une confrontation potentiellement directe sur le terrain syrien entre les deux grandes puissances, russes et américaines.

La situation demeure explosive en Ukraine aux portes de l'Europe dans un contexte de corruption au plus haut niveau et une présence au sein même du Gouvernement Ukrainien de ministres de nationalité non ukrainienne qui révèlent la dépendance externe du pouvoir politique Ukrainien. les États-Unis sont en train d’installer à proximité des frontières russes un système anti-missiles balistiques, (Ballistic Missile Defense, système de défense antimissile terrestre Aegis). Dès que ce système sera opérationnel, les États-Unis seront en mesure de lancer une attaque nucléaire surprise contre la Russie. Et ce système est conçu pour pouvoir anéantir à la source, à la frontière immédiate de la Russie, les missiles que la Russie pourrait engager en représailles d'une attaque nucléaire surprise.

Durant toute la guerre froide, le maintien de la paix entre les puissances ayant stoppé les horreurs du nazisme, a reposé sur le principe de la dissuasion et de la destruction mutuelle assurée en cas d'attaque engagée par l'un. Par l'installation de ce système de destruction des missiles balistiques au cœur même de l'Europe et à proximité immédiate de la Russie, les États Unis rompent cet équilibre. Ils placent la Russie dans une position délicate soit de devoir tirer le premier pour empêcher préventivement la mise en place de ce système, soit d'accélérer significativement l'armement défensif de la Russie. Les sanctions économiques léonines établies aujourd'hui contre la Russie par une Europe servile aux intérêts américains visent à empêcher la deuxième voie. Elles incitent ainsi le pouvoir Russe à initier le déclenchement de la troisième guerre mondiale. L'objectif poursuivi serait alors de légitimer aux yeux d'une opinion bernée une represaillle et une repression sanglantes porteuses de millions de victimes innocentes en Europe et en Russie, pour tenter, tant qu'ils le peuvent encore, asseoir l'hégémonie militaire mondiale des États Unis.

Le temps pour la Paix est désormais compté. Profitant de pouvoirs nationaux européens affaiblis en Europe, les Américains vont vouloir prononcer au prochain somment de L'OTAN en juillet prochain à Varsovie le nécessaire renforcement de l'armement et de l'intégration militaire au sein de l'OTAN. La France, malgré toutes ses difficultés et ses faiblesses induites par un pouvoir servile aux intérêts de guerre, demeure encore la sixième puissance économique mondiale, un membre du Conseil de Sécurité de l'ONU, avec droit de veto, et une force de dissuasion qui demeure encore à ce stade indépendante.

Elle doit exprimer un cri de paix avant qu'il ne soit trop tard et doit rompre avec cette escalade de la guerre. Elle doit sortir de l'intégration militaire de l'OTAN. Elle doit réaffirmer le droit primordial de chaque peuple à la paix et à la protection de sa liberté avec l'aide de sa propre force de dissuasion. Son rôle est d'être à l'initiative d'une approche multilatérale de paix et de coopération. Elle doit réaffirmer qu'aucune nation ne doit prétendre pouvoir concentrer le pouvoir économique ou militaire. Elle doit réaffirmer le nécessaire respect de la dignité humaine et la confiance dans le développement humain et dans la possibilité de l'exercice harmonieux dans la paix des libertés individuelles et collectives.

Elle doit réaffirmer son refus de la violence, de la barbarie et de l'escalade de la guerre. Les temps sont comptés, mais le pire n'est jamais certain.

Son cri de paix sera un cri de liberté !

 

consulter les articles du Blog de Malicorne sur la Syrie

http://guerre-en-syrie-blog-de-malicorne.over-blog.com

Port de Cherbourg , Normandie, juin 2016

Port de Cherbourg , Normandie, juin 2016

Commenter cet article

Bernard Maillard 09/07/2016 08:18

La France a-t-elle enfin décidé de soutenir, dans une approche multilatérale, les forces qui luttent effectivement contre la barbarie et la corruption, en Syrie et ailleurs ?

A-t-elle enfin arrêté de financer et d'armer des rebelles terroristes et de déstabiliser un État démocratiquement constitue ?

A -t-elle enfin arrête d'être le bras arme et servile de l'escalade de la guerre et du chaos ?

Saura-t- elle en 2017 faire le choix libre et démocratique de la paix et du développement humain ?

Commentaire publie sur le site du journal Le Monde le 9 juillet 2016 à la suite de l'article

Le Monde.fr - En Syrie, bombardements meurtriers à Alep et dans la province d’Idlib
http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/07/09/en-syrie-bombardements-meurtriers-a-alep-et-dans-la-province-d-idlib_4966662_1618247.html

Bernard Maillatd 08/07/2016 18:34

Le risque d'une nouvelle guerre mondiale est augmenté par la mise en place provocante aux portes de la Russie d'un bouclier anti missile qui rompt l'équilibre de la dissuasion.

la France a le devoir de s'opposer fermement à cette escalade de la guerre.

Elle doit sortir de l'intégration militaire de l'OTAN qui n'a fait l'objet d'aucune validation démocratique et qui n'est plus adaptée à la menace des temps présents et à venir.

Commentaire publie le 8 juillet 2016 à la suite de l'article

Le Monde.fr - Sommet de l’OTAN : la Russie n’est « pas un adversaire, pas une menace », selon Hollande
http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/08/la-russie-n-est-pas-un-adversaire-pas-une-menace_4966529_3214.html

Bernard Maillard 08/07/2016 08:36

Le risque d'une nouvelle guerre mondiale est augmenté par la mise en place provocante aux portes de la Russie d'un bouclier anti missile qui rompt l'équilibre de la dissuasion.

la France a le devoir de s'opposer fermement à cette escalade de la guerre.

Elle doit sortir de l'intégration militaire de l'OTAN qui n'a fait l'objet d'aucune validation démocratique et qui n'est plus adaptée à la menace des temps présents et à venir.

Commentaire publie le 8 juillet 2016 à la suite de l'article

Le Monde.fr - L’OTAN à la manœuvre face à la Russie de Vladimir Poutine
http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/08/l-otan-a-la-man-uvre-face-a-la-russie-de-vladimir-poutine_4965944_3214.

Bernard MAILLARD 08/07/2016 08:15

Le risque d'une nouvelle guerre mondiale est augmenté par la mise en place provocante aux portes de la Russie d'un bouclier anti missile qui rompt l'équilibre de la dissuasion.

la France a le devoir de s'opposer fermement à cette escalade de la guerre.

Elle doit sortir de l'intégration militaire de l'OTAN qui n'a fait l'objet d'aucune validation démocratique et qui n'est plus adaptée à la menace des temps présents et à venir.

Commentaire publie le 8 juillet 2016 à la suite de l'article

Le Monde.fr - OTAN : un sommet dans l’œil de Moscou
http://www.lemonde.fr/international/article/2016/07/07/otan-a-varsovie-un-sommet-dans-l-il-de-moscou_4965369_3210.html

Bernard MAILLARD 08/07/2016 08:15

Le risque d'une nouvelle guerre mondiale est augmenté par la mise en place provocante aux portes de la Russie d'un bouclier anti missile qui rompt l'équilibre de la dissuasion.

la France a le devoir de s'opposer fermement à cette escalade de la guerre.

Elle doit sortir de l'intégration militaire de l'OTAN qui n'a fait l'objet d'aucune validation démocratique et qui n'est plus adaptée à la menace des temps présents et à venir.

Commentaire publie le 8 juillet 2016 à la suite de l'article

Le Monde.fr - OTAN : un sommet dans l’œil de Moscou
http://www.lemonde.fr/international/article/2016/07/07/otan-a-varsovie-un-sommet-dans-l-il-de-moscou_4965369_3210.html

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents