Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Combat pour la paix

Publié par Bernard Maillard sur 28 Septembre 2016, 20:53pm

Catégories : #politique

Le bombardement de l'armée régulière syrienne à Der Es Zor le 16 septembre 2016 par la coalition menée par les États Unis pour ouvrir directement la voie aux barbares terroristes de Daech, juste une semaine après l'accord gouvernemental de trêve entre la Russie et les États Unis a clairement constitué une escalade de la guerre en Syrie.

Aujourd'hui 28 septembre 2016, les États Unis déclarent à la Russie qu'ils sont prêts à suspendre toute coopération avec elle pour lutter contre la barbarie et le terrorisme en Syrie. "Les USA prêts à suspendre leur coopération avec la Russie sur le dossier syrien "

http://fr.sputniknews.com/international/201609281027960832-usa-suspendre-cooperation-russie-syrie/

L'horrible guerre en Syrie, entretenue depuis cinq ans par l'extérieur, peut désormais dégénérer en un conflit beaucoup plus étendu. Le long martyre particulièrement meurtrier de la Syrie n'aurait-il été qu'un simple intermède ???

La concentration excessive de forces militaires dans les mains de puissances aux pieds d'argile, pétries d'ambition hégémonique illusoire d'un côté, et de farouche mais légitime détermination à reprendre son rang dans le concert des nations d'autre part, constitue un baril explosif.

Certains, près à enflammer ce baril, n'aspirent qu'à la propagation du chaos qui se lève.

La France, cinquième puissance économique mondiale, puissance nucléaire, puissance maritime, membre permanent du conseil de sécurité de l'ONU, ne doit plus être le bras servile et armé de cette escalade de guerre et de violence.

Elle peut et doit dire cela suffit.

Elle doit clairement rompre avec l'armement des rebelles en Syrie contre un État reconnu par l'ONU. Elle doit rompre avec la posture qui a été portée par Laurent Fabius en tant que Ministre des Affaires Etrangères qui disait "qu' al nosra faisait du bon boulot" alors qu'aujourd hui en Syrie il se révèle impossible de séparer les rebelles dits modérés des rebelles qui abritent des terroristes assassins et responsables de crimes de guerres contre les populations civiles.

Elle doit enfin admettre que c'est aux Syriens et à eux seuls de choisir leurs dirigeants.

Et elle doit rétablir un dialogue diplomatique en rouvrant l'Ambassade de France à Damas qui n'aurait jamais du fermer et qui a été fermée par Alain Juppé en tant que Ministre des Affaires Étrangères en mars 2012.

Pour cela, il faut à la France, du courage, de la sagesse et de la détermination politique qui ne pourra venir que du soutien démocratique.

En conséquence, la posture internationale de la France doit impérativement être au cœur du débat en vue des prochaines élections françaises.

Il en va non seulement de sa propre liberté, mais également et surtout de la paix et du développement humain dans le monde avec le recul effectif de la barbarie et du risque de guerre mondiale.

 

consulter les autres articles du blog de Malicorne sur la Syrie

http://guerre-en-syrie-blog-de-malicorne.over-blog.com

coucher de soleil, Ile de France, septembre 2016

coucher de soleil, Ile de France, septembre 2016

Commenter cet article

Bernard Maillard 09/10/2016 09:35

À noter que le Monde a censuré mes deux commentaires d'hier soir en date du 8 octobre 2016 à la suite de l'article :

Le Monde.fr - A l’ONU, la France demande « une action immédiate pour sauver Alep », la Russie oppose son veto
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/10/08/a-l-onu-la-france-demande-une-action-immediate-pour-sauver-alep-la-russie-oppose-son-veto_5010546_3218.html

Bernard Maillard 09/10/2016 09:31

Le siège d'Alep à commencé il y a cinq ans et non il y a quinze jours.

Les deux millions d'habitants ont été assiégés par un terrorisme, al nosra et compagnie, soutenu et armé par l'extérieur.

La Syrie se défend , comme le ferait la France si elle était attaquée de l'extérieur, et elle est légitime pour le faire.

Pour arrêter ce bain de sang, il faut
commencer par arrêter tout soutien à la rébellion terroriste !

Commentaire publie le 9 octobre 2016 à la suite de l'article

Le Monde - Syrie : l’ONU ne parvient pas à trouver d’accord sur un cessez-le-feu à Alep
http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/10/09/syrie-l-onu-ne-parvient-pas-a-trouver-d-accord-sur-un-cessez-le-feu-a-alep_5010627_1618247.html

Bernard Maillard 08/10/2016 23:04

La guerre en Syrie, initiée par l'extérieur, peut désormais dégénérer en un conflit beaucoup plus étendu.

Le long martyre particulièrement meurtrier de la Syrie qui a su résister jusqu'à présent n'aurait-il été qu'un simple intermède ???

Dans l'impasse diplomatique, la poursuite de l'escalade de la guerre serait la pire solution.

Elle peut conduire à un embrasement soudain et inattendu par le plus grand nombre en raison de la propagande déployée comme une arme première de guerre.

Commentaire publie le 8 octobre 2016 à la suite de l'article

Le Monde.fr - A l’ONU, la France demande « une action immédiate pour sauver Alep », la Russie oppose son veto
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/10/08/a-l-onu-la-france-demande-une-action-immediate-pour-sauver-alep-la-russie-oppose-son-veto_5010546_3218.html

Bernard Maillard 08/10/2016 21:56

Le pouvoir actuellement en place en France a honteusement soutenu la déstabilisation de la Syrie en armant des rebelles.

Cette rébellion s'appuie sur des actes terroristes depuis plus de cinq ans envers la population, notamment à Alep.

Le retour à la paix est d'abord conditionné par la suspension de ce soutien militaire extérieur de la rébellion.

Et la Syrie, comme le ferait la France face à une attaque extérieure, est parfaitement légitime pour se défendre.

Commentaire publie le 8 octobre 2016 à la suite de l'article
Le Monde.fr - A l’ONU, la France demande « une action immédiate pour sauver Alep », la Russie oppose son veto
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/10/08/a-l-onu-la-france-demande-une-action-immediate-pour-sauver-alep-la-russie-oppose-son-veto_5010546_3218.html

Bernard Maillard 08/10/2016 13:16

L'incapacité de fait d'isoler les terroristes d'al nosra et compagnie des rebelles dits modérés conduit à l'impasse actuelle de la diplomatie occidentale. Le bombardement de l'armée syrienne à Der Es zor le 16/09/2016 par les USA pour ouvrir directement la voie aux barbares de Daech, juste une semaine après l'accord gouvernemental de trêve entre la Russie et les USA, a renforcé l'escalade de la guerre. La France doit rompre avec celle-ci avant qu'elle ne dégénère en conflit plus global

Commentaire publie le 8 octobre 2016 à la suite de l'article

Le Monde.fr - La défiance s’accroît entre les Etats-Unis et la Russie
http://www.lemonde.fr/international/article/2016/10/08/la-defiance-s-accroit-entre-les-etats-unis-et-la-russie_5010329_3210.html

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents