Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Le vote Macron est une régression

Publié par Bernard Maillard sur 30 Avril 2017, 14:57pm

Catégories : #politique

J’attends de l’expression politique la prise en considération de la dignité humaine. Le respect premier de la vie. Le refus de la violence physique ou psychique. La prise en considération du plus faible. Le refus de la marchandisation des corps et de l’esclavage. 

Chaque être doit pouvoir s'épanouir librement par ses talents, dans la diversité de ses choix, pensées, actes, pour autant qu’il le permet également aux autres. La société doit ainsi savoir accueillir et protéger le plus faible, et permettre à chacun de s’épanouir. Dans la confiance qu’il est possible de vivre ensemble en harmonie et dans la paix, et non dans l’oppression, la lutte barbare et le rapport de force.

La nécessaire primauté du politique dans l’organisation de la société doit ainsi se retrouver dans l’expression politique que j’attends. Elle doit pouvoir répondre à cette préoccupation citoyenne de protéger la liberté individuelle et d’équilibrer les pouvoirs, de quelque nature qu’ils soient, militaire, financier, médiatique, justice, législatif, exécutif,….

Je relève dans le programme de Emmanuel Macron de nombreux éléments qui ne me permettent pas de soutenir sa candidature. Mon vote demeurera quant à lui secret, dans l’intimité de mon âme et conscience. 

 

1/ il fait reculer la souveraineté de la France au détriment de la liberté et de la paix dans le monde

extraits :

"Le nouvel ordre mondial nous impose un terrorisme djihadiste qui a frappé notre pays ces dernières années, tandis que des puissances régionales autoritaires émergent et que notre allié américain semble réviser les bases de sa diplomatie. »

"Vis-à-vis de l’OTAN, la France n’a pas intérêt à remettre en cause sa place au sein du commandement intégré."

"Après le Brexit, la France sera le seul membre permanent de l’Union européenne au Conseil de sécurité : sans remettre en cause notre souveraineté, nous chercherons le plus souvent possible à faire prévaloir dans cette enceinte les intérêts et les positions communes de l’Union »

Un ordre mondial qui nous imposerait le terrorisme ne constitue aucunement une fatalité. Pourquoi considérer comme acquise l’alliance avec les US si ceux-ci devaient verser dans la fuite en avant guerrière, le soutien au terrorisme voire au totalitarisme?

Les bruits de botte entendus à travers le monde doivent éveiller les consciences que la paix mondiale demeure fragile et qu’elle doit demeurer l’objectif premier entre toutes les nations du monde.

La France doit continuer à peser dans les équilibres entre les grandes puissances, US, Chine et Russie sans contribuer à créer les conditions d’un nouveau conflit mondial.

La France souveraine, cinquième puissance économique mondiale, deuxième puissance maritime, puissance nucléaire, présente sur les cinq continents, doit garder sa capacité pleine et entière, politique, économique et militaire,  à dire non à la guerre et oui à la liberté et à la paix. Elle doit dans le même temps garder sa propre capacité à se défendre, à défendre et sa liberté et sa paix, ainsi que le choix de ses alliances.

En tant que membre du Conseil de sécurité des Nations Unies avec droit de véto, la France doit garder sa pleine souveraineté de décision. En tant que pays non aligné, elle doit contribuer à préserver l’équilibre des pouvoirs entre grandes superpuissances et la préservation de la liberté et de la paix à travers le monde.

La lutte contre le terrorisme, notamment celui contre des Etats reconnus par l’ONU, doit être quant à elle, mondiale, multilatérale, et sans exclusive.

 
2/ Une fuite en avant dans l’intégration européenne sans révision préalable de la gourvernance démocratique dont le désarroi que suscite la campagne actuelle n’est pas l’un des derniers avatars

"Le cinquième chantier sera celui du renouveau démocratique. Le soupçon qui pèse aujourd’hui sur nombre de représentants, le manque d’efficacité et l’insuffisante responsabilité de nos dirigeants menacent notre démocratie. C’est pourquoi je veux moraliser et responsabiliser la vie publique, et renouveler la représentation nationale….

Enfin, sixième et dernier chantier, je m’engage au plan international à défendre les intérêts de notre pays. En relançant une Europe ambitieuse, qui investit et qui protège, et dont la vitalité démocratique et le goût pour l’avenir seront retrouvés. »

"des circonstances exceptionnelles pourront nous conduire à adapter nos priorités."

Sur quels fondements seront établies ces priorités? L’absence de clarté sur l’alignement politique interroge sur le contexte où ces mesures exceptionnelles sont susceptibles d’être prises, et pour quels intérêts. Et avec quelles garanties démocratiques????

L’échec de l’intégration européenne d’aujourd’hui ne doit pas se traduire par une fuite en avant encore moins démocratique.

 

3/ une non prise en compte de la dignité humaine et une promotion de la marchandisation de l’homme

"Nous assurerons que les enfants issus de la GPA nés à l’étranger voient leur filiation reconnue à l’état-civil français, selon la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Il n’est pas possible de traiter ces enfants comme des étrangers dans leur propre pays. «

Ces enfants ont d’abord la nationalité du pays dans lequel ils sont nés. Quelle hypocrisie de vouloir afficher l’interdiction de la GPA en France et reconnaitre la GPA délocalisée. C’est encourager la marchandisation mondiale du corps de l’homme qui est inacceptable, et renoncer à la primauté du politique en France devant cette dernière. C’est inacceptable.

Non, je ne voterai pas Macron.

Il ne ferait que consolider la régression politique majeure pour la France, malheureusement déjà largement initiée par les précédents gouvernements de la France. Hollande porte une très lourde responsabilité dans le bazar actuel de la France ( chômage, pauvreté, dette publique au sommet qui freine toute capacité d'action publique, aventures guerrières, alignement guerrier atlantiste, recul de la laïcité républicaine, recul du débat public et de la démocratie,….)

L’alternative proposée dans l’élection présidentielle présente également des risques d’une autre nature, portant notamment sur les modalités de l'exercice des libertés individuelles et collectives.

Mon choix, blanc, nul ou l’alternative, sera fait en âme et conscience, dans le secret de l’isoloir.

Je respecterai le choix démocratique. Quelle que soit l’issue de ce scrutin improbable, je contribuerai plus que jamais à exercer une vigilance citoyenne sur l’exercice de notre démocratie.

Je continuerai à soutenir les forces de progrès et de civilisation, au service du respect de la vie, de la liberté, du développement humain, de la paix et de la coopération, pour la France et pour toutes les nations du monde.

Ile de Sein, Bretagne, été 2016

Ile de Sein, Bretagne, été 2016

Commenter cet article

Bernard Maillard 04/05/2017 07:38

Débat public de grande violence et de misère.

Alignement guerrier atlantiste sans réserve de Macron avec le glaive à la main pour de profondes réformes non débattues.

Une alternative choisie, aux fondements réactionnaires et violents, que Macron tente de nous faire croire à l'origine de la profonde colère des Français pour mieux surfer sur elle !

Non, notre démocratie n'est pas cette misère de débat public.

Oui, la France est en très grand danger !

Gardons confiance en elles deux.

Commentaire publie le 4 mai 2017 à la suite de l'article

Le Monde - Présidentielle : Macron et Le Pen étalent leurs divergences lors d’un débat brutal
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/04/presidentielle-macron-et-le-pen-etalent-leurs-divergences-lors-d-un-debat-brutal_5121868_4854003.html

Bernard MAILLARD 03/05/2017 08:30

In mémoriam l'horreur d'Odesssa le 2 mai 2014 à la maison des syndicats ou des dizaines d'opposants au régime ukrainien ont été brûlés vifs

Bernard Maillard 02/05/2017 07:59

Macron quant à lui,

En soutenant des traités Tafta et autres menés dans la clandestinité, en accélérant l'intégration européenne dans ce but, hors de toute révision préalable du contrôle démocratique, renonce à la primauté du politique et à l'intérêt général.

Aligné sur la politique guerrière atlantiste de Hollande, reste le serviteur armé de puissances féodales et totalitaires, soutenant le chaos dans le seul but de bâtir alors par le fer, le feu et le sang des hégémonies mondiales.


Commentaire publie le 2 mai 2017 à la suite de l'article

Le Monde - « Ni Le Pen, ni Le Pen »
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/02/ni-le-pen-ni-le-pen_5120675_4854003.html

Bernard Maillard 01/05/2017 10:01

En s'alignant sur la politique guerrière atlantiste de Hollande, Macron ne resterait que le serviteur armé de puissances féodales et totalitaires visant le chaos mondial dans le seul objectif de bâtir des hégémonies.

En soutenant les traités de libre échange menés dans la clandestinité, il renonce à la primauté du politique et de l'intérêt général .

En admettant la Gpa, fut-elle délocalisée, il est pour l'inacceptable mais juteuse marchandisation des corps.

Commentaire publie le premier mai 2017 à la suite de l'article

Le Monde - Dernière ligne droite pour les deux finalistes de l’élection présidentielle
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/04/30/derniere-ligne-droite-pour-les-deux-finalistes-de-l-election-presidentielle_5120395_4854003.html

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents