Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Appel à la révolution Ethique

Publié par Bernard Maillard sur 15 Janvier 2012, 08:18am

Catégories : #politique

 

 

port de Kerity à Penmarc'h août 2011

 

 

                                            Port de Kerity à Penmarc'h dans le Pays Bigouden

 

                                  Penmarc'h était au XIV et au XVème siécle l'un des tous premiers ports d'Europe

 

 

 

L'appel qui suit a été écrit le 14 mai 1994 à Bourgueil

 

 

 

                                                            Appel à la révolution Ethique


Le diagnostic

Le chômage est une pourriture de notre société qui n’est pas suffisamment dénoncée en tant que telle.

C’est le résidu d’une vieille lutte classique de pouvoirs où tous les coups sont permis.

Lutte d’autant plus acharnée que notre société se dissout peu à peu. Le fatalisme ambiant est le fruit de cette dégénérescence sociale de plus en plus profonde.

Celle-ci est susceptible de remettre en cause à terme :

-    l’équilibre et la paix sociale,

-    la démocratie, d’où le développement de forces conservatives, fascisantes, racistes et autres, faisant disparaître progressivement les valeurs profondes de la République, de nos sociétés.

-    le patrimoine moral, intellectuel, et matériel de nos société, voire l’existence même de celles-ci.

Cette dégénérescence résulte d’une faillite intellectuelle et morale, d’une démission de l’homme, du citoyen, de l’Etre, qui perd progressivement tout espoir de développer et transformer la société dans laquelle il vit, Etre qui finit par s’isoler, par s’exclure de lui-même.


Les facteurs aggravants de la crise :

La lutte de pouvoirs est aujourd’hui particulièrement rude :

-    course mondiale à la connaissance scientifique et technologique, compétition acharnée qui vient s’opposer à la diffusion généralisée des connaissances, à la clarification des modes de pensée,

-    masses financières en jeu importantes, avec de fortes dépendances induites par un endettement excessif, qu’il soit public ou privé,

-    développement d’une économie souterraine, non transparente, qui s’alimente en « eau trouble ». Le chiffre d’affaires mondial de la drogue est aujourd’hui supérieur à celui du pétrole,

-    pouvoir pris sans résistance, sans contrôle ( au sens sans contre pouvoir, commentaire septembre 2012) , par les médias qui favorisent le « paraître » aux dépens de l’ »être »,

-    la lutte contre la résignation suppose un effort permanent de l’homme, dans le temps et dans l’espace, pour qu’il sache et veuille aller vers un accomplissement de sa mission, dans la plénitude de sa propre complexité, dans la contemplation qui demeurera inachevée de la beauté de l’univers.


Nos atouts :

-    patrimoine intellectuel millénaire de l’Europe

-    équilibre fragile, mais fécond en débats, entre tradition et modernité, en France en particulier,

-    une société, qui a le potentiel humain pour rebondir, et qui sait encore rester ouverte sur le monde.


Quelle stratégie retenir ?

Refuser la fatalité et restaurer la confiance en nous-mêmes

Le développement d’une telle volonté suppose la reconnaissance partagée du corps social en tant que tel, la reconnaissance d’une dimension collective au-delà de la dimension individuelle, la prise en compte du long terme au-delà du court terme, de retrouver un sens commun à notre action.

                                         C’est l’objet de l’appel à la Révolution Ethique

Trois pistes à explorer conjointement :

    1/ réaffirmer la liberté de l’Etre

Refuser le consensus mou et résigné

Amener chacun à se remettre en cause, à prendre position, à s’exprimer.

Respecter l’autre.

    2/ redonner au débat une vraie place dans la société

Rechercher la confrontation permanente des idées en multipliant les lieux d’expression de l’homme, du citoyen.

Privilégier la diffusion des connaissances dans la recherche d’une compréhension réciproque des différents modes de pensée,

Cette confrontation permanente, cette diffusion des idées, a pour but :

-    de re-identifier les valeurs profondes de note société,

-    d’innover en faisant apparaître de nouvelles dimensions de l’homme,

-    de mettre en évidence de nouveaux espaces à conquérir ensemble

3/ redéfinir et faire reconnaître un nouveau projet de société, nouveau contrat social, fruit de la révolution éthique.

De l’idée, du débat, en ressort un contra social, un nouveau projet de société, une nouvelle dynamique, permettant de jalonner l’action, de donner vie aux nouvelles dimensions de l’homme, d’exploiter de nouveaux espaces qui s’ouvrent à notre société, de nous retrouver tous ensemble autour de la réalisation d ‘une œuvre collective et pérennes, dans le respect des mêmes valeurs communes, valeurs retrouvées et librement partagées.

 

 

Chapelle-de-la-Joie-Penmarc-h.jpg

 

                              Chapelle Notre Dame de la Joie à Penmarc'h dans le Pays Bigouden février 2011
                 

Commenter cet article

Pergame 15/01/2012 23:14

OK Bernard. Mais tu votes pour qui ?

malicorne 16/01/2012 23:00



Le qui est certes important car pour conduire une politique, il faut évidemment l'incarner, il convient d'avoir une personne crédible, honnête, courageuse, entreprenante mais aussi prudente,
.....


mais avant le choix d'une personne, c'est d'abord le choix d'un projet, d'une politique, d'une vision pour la France, pour l'Europe, pour le monde


pour le moment je reste encore sur ma faim car il n'y a vraiment pas beaucoup de propositions sur la table et le débat est encore d'une très grande pauvreté. 


D'où l'intérêt des blogs citoyens pour émettre des propositions, et puis ne l'oublions pas nous sommes en démocratie, et chaque citoyen que nous sommes garde sa voix au chapitre à tout moment.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents