Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Jérôme Cahuzac: alors, fraude ou pas fraude?

Publié par Bernard Maillard sur 10 Février 2013, 12:38pm

Catégories : #politique

La réponse doit être claire. 

Ce matin à 8h06, Le journal Le Monde publie un article

"Soupçon de fraude, les Autorités suisses blanchissent Cahuzac"

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/02/10/soupcon-de-fraude-les-autorites-suisses-blanchissent-cahuzac_1829717_823448.html

Soudain, cinq heures seulement après, mise à jour de l'article à 13h13, avec un titre beaucoup moins affirmatif, qui devient

"La Suisse blanchirait Cahuzac, mais Mediapart maintient ses accusations" 

Alors qu'en est-il vraiment? Où est la vérité? Pourquoi de telles évolutions de l'information dans un média tel que Le monde? Sur la base de quelle nouvelle information ? L'information donnée par Mediapart et Le Monde,  c'est du lard ou du cochon? 

Notre Ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a en charge d'assurer la solidité du budget public de la France et de conduire la lutte contre les fraudes et évasions fiscales.

Alors que la crise financière bat son plein, que les dettes publiques nous submergent, que le chômage et la pauvreté rongent des pans entiers de notre société,  il n'est pas supportable qu'un tel doute perdure sur la situation personnelle et sur la propre intégrité de notre Ministre du Budget, et que le Chef du Gouvernement, voire le Président de la République, puissent laisser courir une telle situation de doute. 

Si la présomption d'innocence est toujours de mise, alors pourquoi faut-il plus de deux mois, depuis que le doute a été mis sur la place publique, pour le lever? 

Deux mois, c'est un temps quasi infini au regard des enjeux en présence pour la France. 

La loi du silence est elle même insupportable. Il appparait de plus en plus nécessaire que tous documents émanant des Autorités Françaises, Suisses ou de Singapour relatifs à cette affaire soient publiés au plus tôt. Que l'expression de tout témoin disposant d'élements pour faire émerger la vérité soit encouragée et soutenue! Que tous les élus et médias de tous ordres se lèvent pour exiger l'émergence de cette vérité !

Je ne voudrais pas découvrir par l'action en justice désormais engagée que des protections personnelles , par les proches, par les détenteurs des plus hautes autorités de l'Etat, par les courtisans, ou par tout opportuniste, eussent pu freiner l'émergence de la vérité, aussi dure à entendre soit-elle. 

De telles protections constitueraient une triple trahison, vis à vis de la lutte contre la malhonnêteté, la fraude et la corruption, vis à vis de la France et de l'intérêt général de tous les français, et vis à vis de la démocratie et des citoyens qui ont fait confiance à nos élus.

Je n'hésite pas à dire et à écrire qu'il s'agirait alors d'un véritable crime contre notre démocratie qui révélerait la profondeur de la corruption dans nos allées du pouvoir. 

Dans mon optimiste naturel, je privilégie encore à ce stade l'innocence, l'honnêteté, la responsabilité, et le respect de la parole donnée. 

Je garde confiance dans la justice de mon pays, mais si par malheur le crime devait être confirmé, l'appel immédiat aux urnes serait lancé car seule la reprise en main par le peuple de son destin pourrait alors nous permettre de lutter avec efficacité contre une telle profondeur de la corruption, si elle devait être avérée. 

Pus le temps passe, plus mon optimisme décroit.

Je ne comprends pas en effet que l'urgence de cette situation, au regard des enjeux en présence, ne soulève pas plus de réactions, de la part de l'Exécutif, comme de celle du Législatif. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

bernard Maillard 08/03/2013 18:25

trois mois maintenant que l'affaire est sur la place publique .....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents