Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Questions sur l'Intervention de la France au Mali

Publié par Bernard Maillard sur 12 Janvier 2013, 08:38am

Catégories : #politique

 

La lutte contre le terrorisme, que ce soit en France, en Syrie, au Mali ou ailleurs, doit être menée sans relâche et relever d'une même considération, en faveur de la liberté, de la paix, de la dignité humaine, et de la souveraineté des peuples. 

 

La guerre n'est pas un acte anodin. Protéger des vies humaines nécessitent des moyens lourds, une logistique support consistante, une détemination sur la durée qui requiert de disposer de réserves et une acceptation partagée de la cause qui expose, lorsque notre armée est engagée,  la vie de nos propres soldats, pères, frères ou enfants, et une capacité à préparer l'issue dans la paix et la réconciliation, une fois que les forces de liberté ont vaincu.

 

C'est un acte qui ne s'improvise pas, qui se prépare ( si vis pacem para bellum), et qui engage la nation toute entière.

 

Une intervention armée dans un pays tiers relève

 

                     soit d'un acte préventif de notre propre défense nationale si l'intégrité de notre population ou de notre territoire est en jeu, je ne pense pas que cela soit le cas pour la France, à ce stade, même si nous devons maintenir une vigilance forte et veiller à ne pas détourner ou dégarder nos forces amées en conséquence pour une autre cause

 

                     soit d'un acte de soutien d'un pays allié, auquel cas le traité d'alliance doit être clair et démocratiquement soutenu par le Parlement français. Je n'ai pas entendu notre Président de la République faire référence à un tel traité bilatéral de défense pour ce qui concerne l'intervention de la France initiée hier au Mali,

 

                     soit il s'agit d'une intervention dans le cadre d'une action internationale en faveur de la paix et de la liberté, établie dans le cadre des Nations Unies, validée par le Conseil de Sécurité, avec une action coordonnée impliquant militairement le plus grand nombre de nations.

 

Concernant l'intervention au Mali, quel est le mandat? quel est l'objet? quelle est la force internationale d'intervention? quel est le mandat assigné à la France? Quelles initiatives et actions sont-elles entreprises pour viser in fine la paix et la liberté, en permettant au peuple Malien de retrouver sa capacité à choisir son propre destin et de disposer de forces sur la durée pour garantir sa propre liberté et paix? Avons nous les moyens humains et financiers de tenir nos actions et nos initiatives sur la durée? Comment est pesé le risque d'une aventure guerrière pour nous détourner de l'essentiel?

 

L'éclairage du Parlement français me parait plus que jamais urgent, mais également celle des citoyens dans son ensemble. 

 

Le bazar ambiant créé par des projets de société non prioritaires poussés à la va vite sans débat, le chomage qui devrait constituer aujourd'hui en France la priorité une, la corruption qui s'étend, l'opposition républicaine perdue dans des querelles d'égos, créent une situation qui appellent à une situation de vigilance démocratique plus que jamais nécessaire et renforcée.

 

A quand le sursaut républicain????

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Catherine Maillard 12/01/2013 12:28

Grand malaise chez moi aussi car malgré le contexte d'urgence, entrer en guerre est une chose grave et le mandat de l'ONU semble peu clair. Qui arme les envahisseur? N'y avait-il pas auparavant de
pression diplomatique à faire sur ceux-ci où leurs commanditaires avant d'arriver à une situation aussi tragique (*)?
Pas de débat, information réduite..et comme pour le chomâge, les titres dans la presse sont moins gros que pour le mariage gay! Il s'agit quand même d'une décision qui conduira à des blessures et
la mort d'êtres humains.
Pourquoi l'ONU n'est-elle pas capable de désamorcer les conflits à temps?

(*)d'après le dernier article du Monde (daté de ce matin) l'armée malienne serait incapable de contrer l'invasion de la coordination des trois groupes armés d'islamistes. Après avoir envahi le nord
du pays, ceux-ci viennent de faire sauter le dernier verrou avant Bamako et le président malien lançait donc un appel au secours désespéré à l'aide internationale et l'ONU donnerait son soutien.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents