Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Questions sur la Syrie

Publié par Bernard Maillard sur 26 Août 2013, 06:17am

Catégories : #politique

La Syrie traverse depuis de très longs mois une crise terrible, et ma première pensée est pour les Syriens afin qu'ils retrouvent le plus rapidement possible la paix et l'unité.

Pourquoi les informations portant sur les découvertes de gaz le samedi 24 août dernier, dans le quartier de Jobar, à Damas, parmi les groupes terroristes en rébellion contre la Syrie, ne sont-elles pas mentionnées dans les médias comme Le Monde et autres, ne serait ce qu'avec les précautions d'usage qui conviennent ?
Pourquoi le faisceau d'évidences ou la convergence de preuves mentionnées par le Président de la République française, ainsi que par le Ministre des Affaires étrangères de la France, avançant une utilisation de gaz par l'Armée syrienne - ce qui serait effectivement inacceptable - ne sont-ils pas rendus publics ?

Pourquoi au Mali, la France a-t -elle soutenu l'Etat en place contre la rébellion terroriste, et en Syrie la France ferait-elle l'inverse ??

Pourquoi, au-delà de la position de la Russie, les positions de l'Inde, du Brésil et de la Chine, ne sont elles pas mentionnées dans la presse occidentale?
Pourquoi ne pas promouvoir d'abord la démarche politique par le soutien actif à la poursuite de la conférence de Genève ???

La position de la France se limite à ce jour à un alignement exclusif et passif sur la position des Etats Unis, avec tentative de sortir du cadre de l'ONU en faveur d'une intervention militaire en Syrie, quelle en est la finalité, quel en est le sens? quels en sont les enjeux et les risques ???

Commenter cet article

Bernard MAILLARD 10/02/2016 07:26

Ce sont les rebelles qui ont utilisé les armes chimiques le 21 août 2013 à Ghourta en Syrie. Confirmation en a été établie par l'organisation internationale Opcw , en charge de prévenir l'utilisation des armes chimiques , et mandatée par l'ONU à la suite du drame du 21 août 2013 pour en identifier les auteurs.
Les dirigeants français, François Hollande et Laurent Fabius, ont en conséquence menti et failli entraîner la Syrie dans un désastre en voulant bombarder Damas à la suite de ce drame. Ils ont été arrêtés à temps.

http://www.globalresearch.ca/organization-for-the-prohibition-of-chemical-weapons-opwc-confirms-rebels-used-chemical-weapons-not-assad/5500017

Bernard MAILLARD 10/02/2016 07:25

http://www.globalresearch.ca/organization-for-the-prohibition-of-chemical-weapons-opwc-confirms-rebels-used-chemical-weapons-not-assad/5500017

Bernard Maillard 22/05/2015 21:31

Les dirigeants actuels des Etats Unis, de la France, et tous ceux qui ont fourni des armes aux rebelles en Syrie, en cassant de fait toute initiative démocratique et de paix, portent une très lourde responsabilité dans la déstabilisation du Moyen Orient. Sans concession vis à vis de la violence et des actes terroristes, il faut reprendre une initiative de paix. Et arrêter tout soutien politique et économique aux monarchies et entités diverses qui soutiennent le chaos et le terrorisme.

Commentaire mis sur le site du journal du Monde, le 22 mai 2015 à la suite de l’article

http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/05/22/il-faut-sauver-palmyre_4638788_3218.html

Bernard Maillard 04/09/2013 19:21

Débat aujourd'hui 4 septembre 2013 en France, au Parlement, sur l'opportunité ou non, en dehors de toute position de l'ONU, d'engager une action militaire de la France sur la Syrie. Absence totale de consensus national sur la position du Président et du Gouvernement. Le problème de fond c'est qu'il y a erreur de raisonnement. La conviction affichée de l'Exécutif de la responsabilité du Gouvernement Syrien dans l'utilisation d'armes chimiques ne constitue pas en elle même une démonstration de cette responsabilité. Si l'absence d'analyse critique du raisonnement de notre Gouvernement et de notre Président conduit à l'action militaire, sans cohésion nationale, et sans consensus international, ce serait alors une agression gratuite de la Syrie. Ce serait alors de fait une folie sur le plan politique et géopolitique.

Bernard Maillard 06/09/2013 08:28

Je crains plus que jamais la folie du pouvoir isolé

Bernard Maillard 02/09/2013 19:54

La publication ce jour 2 septembre 2013 par le Gouvernement français d'un document déclassifié des services de renseignements français sur l'attaque du 21 août dernier, n'apporte aucune claire démonstration de la responsabilité du Gouvenrement Syrien. La description aussi précise soit-elle du potentiel militaire de la Syrie ne suffit en effet pas à apporter cette démonstration. Copie à revoir donc.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents