Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Coronavirus: questions en temps de crise

Publié par Bernard Maillard sur 18 Mars 2020, 15:52pm

Catégories : #Dignité humaine, #politique, #sciences, #Economie

Si la priorité première doit être la mobilisation générale dans l’aide des victimes et dans le soutien au personnel soignant, la profondeur inédite de la crise à laquelle doit faire face aujourd’hui la France interpelle.

Un objet qui existe dans la nature, peut être dit « isolé » ou « purifié » s’il a été modifié ou extrait « par la main de l’homme », de son environnement naturel. Des souches de coronavirus, « modifiées ou extraites ainsi de la main de l’homme », font l’objet de brevets (exemple « nouvelle souche de coronavirus associé au SRAS et ses applications », - titulaires conjoints Institut Pasteur, CNRS et Université Paris VII, - brevet européen EP 1 694 829 B1 – date de dépôt 2 décembre 2004). Les applications de tels brevets portent notamment sur des protocoles de détection. La France dispose ainsi d’une compétence a priori large dans le domaine des coronavirus.

Le virus responsable de la COVID-19 et celui à l’origine du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) sont génétiquement liés mais ils sont différents. Le SRAS est plus mortel mais beaucoup moins infectieux que la COVID-19. Il n’y a pas eu de flambée de SRAS dans le monde depuis 2003.[1]

Compte tenu des informations disponibles en Chine dès janvier sur la propagation du nouveau virus et des compétences disponibles en France dans le domaine des coronavirus, pourquoi n’avons-nous pas disposé dès janvier, d’un large dispositif de détection et de protection pour nous prémunir collectivement d’une propagation généralisée du virus COVID-19 en France ?

Compte tenu des conséquences identifiées dès janvier en Chine du nouveau virus, pourquoi n’avons-nous pas engagé de manière prioritaire en France dès janvier des mesures de prévention et de renforcement du système de santé en France pour faire face au risque de pandémie ?

Quelle est en France l’Autorité indépendante, porteuse de l’intérêt général, répondant en conséquence devant les instances démocratiques, et donc devant le Parlement, qui nous garantit que la priorité première à la santé de la population est respectée en toute situation devant tout intérêt économique ou financier particulier ?  Où est-elle ? Qu’exprime-t-elle ???

Comment l’expertise scientifique est-elle mise à disposition de manière privilégiée auprès des Pouvoirs Publics, et sous quel mode de gouvernance, de séparation des pouvoirs et de contrôle démocratique ?

En cas d’événement, car l’erreur humaine peut exister comme dans toute activité humaine, quelle transparence des acteurs est-elle exigée par la Loi, et quelle responsabilité des opérateurs et des Pouvoirs Publics pour prévenir un accident de grande ampleur dans une activité d’un laboratoire ou autre lieu, et en cas d’accident induisant une épidémie/pandémie, pour en limiter les conséquences ?

Ces différentes questions exigeront un approfondissement dès que la résolution de la crise le permettra.

 

[1] Cf site de l’organisation mondiale de la santé https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/q-a-coronaviruses

Fleurs du jardin, 18 mars 2020

Fleurs du jardin, 18 mars 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Avec un pour cent de taux de mortalité et un risque qui demeure de voir plus de la moitié de la population contaminée, compte tenu de la forte contagiosité du virus, il est encore temps de nous concentrer sur le seul respect des mesures individuelles d d'hygiène et de distanciation sociale, sur le seul soutien prioritaire au personnel soignant et aux fonctions vitales du pays, avec enfin mesure de la propagation réelle et arrêt de toute autre activité non indispensable à cette lutte contre le virus <br /> <br /> https://www.college-de-france.fr/site/actualites/Covid-19ChroniqueEmergenceAnnoncee.htm
Répondre
B
Pourquoi la France , ayant connaissance que le Covid 19, génétiquement lié au syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), était beaucoup plus infectieux que celui-ci ( source Organisation Mondiale de la santé), n-a-t-elle pas engagé des janvier 2020 une détection généralisée de la population potentiellement exposée, à défaut de permettre à chacun de pouvoir se faire contrôler en cas de doute, pour prévenir la propagation du virus ?<br /> <br /> Pourquoi la France , près de trois mois après le début de la pandémie, voit encore son personnel soignant devoir chercher des protections individuelles indispensables à l'exercice de leur activité, par eux-mêmes, sur injonction même de leurs employeurs , dans des pharmacies de ville qui en sont dépourvues ?<br /> <br /> Pourquoi la France n exige-t-elle pas la démission immédiate des responsables de cette situation et ne place-t-elle pas enfin de manière effective et prioritaire toutes ses forces pour rétablir une situation sanitaire digne avec des protections individuelles et collectives adaptées à la tragique et dramatique situation d'urgence du moment ?????<br /> <br /> Commentaire publié le 20 mars 2020 à la suite de l'article <br /> <br /> Coronavirus : Emmanuel Macron déplore que trop de Français prennent « à la légère » les consignes de confinement <br /> https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/03/19/coronavirus-le-projet-de-loi-instaurant-un-etat-d-urgence-sanitaire-arrive-a-l-assemblee_6033625_3244.html
Répondre
B
Alors que la France avait toutes les compétences requises pour mesurer le risque, pourquoi la détection généralisée na-t-elle pas été engagée des le début de la pandémie, dès le mois de janvier ?<br /> <br /> Les responsables devront en répondre.<br /> <br /> En.attendant, la priorité doit être accordée à la production et à la livraison de protections individuelles aux personnes exposées, personnel soignant , mais aussi personnel logisticien des établissements de soin , forces de sécurité,,,, <br /> <br /> C'est inadmissible d'être encore à court près de trois mois après le début de la pandémie <br /> <br /> Commentaire publié le 19 mars 2020 à la suite de l'article <br /> <br /> Coronavirus : les graves insuffisances françaises <br /> https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/03/19/coronavirus-les-graves-insuffisances-francaises_6033636_3232.html<br /> via Le Monde
Répondre
O
Bonsoir Max,<br /> Trop de questions derrière lesquelles je devine des réponses ...<br /> Aux deux premières questions, plus de politique politicienne que de préoccupation sanitaire ...<br /> À la troisième question, une autorité pas indépendante au service du gouvernement et du président ...<br /> À la quatrième question, idem, des soi-disant experts scientifiques au service du politique ...<br /> À la cinquième et dernière question, pas de transparence, pas de responsable ...<br /> Sur ce, je ne vais pas attendre la résolution de la crise pour profiter de la vie ...<br /> Amitiés<br /> O'hara
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents