Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Pour revenir à une monnaie digne de ce nom

Publié par Bernard Maillard sur 29 Novembre 2017, 08:07am

Catégories : #Economie

Les monnaies virtuelles séduisent par l’innovation numérique qui en est à la source et le vent de nouvelles libertés qu’elles font miroiter.

Ces pseudo monnaies introduisent cependant une zone d’ombre complémentaire dans les transactions financières.

Faute de régulations publiques suffisamment pertinentes et efficaces, ce développement peut ouvrir la porte, au mieux à l’évasion fiscale - c’est alors le contribuable honnête qui en fera les frais , et ce au détriment de l’intérêt général en raison des ressources fiscales insuffisamment perçues - au pire au développement de transactions financières occultes de tous ordres.

Ouvrant alors en cascade la porte aux plus grands catastrophes, dans le sexe sans limite, le trafic d’organes et d’êtres humains, les trafics de drogue, le support du grand banditisme ou du terrorisme le plus noir.

Ces monnaies virtuelles, bitcoin et autres avatars, se révéleront alors tôt ou tard comme des monnaies de singe.

Une véritable monnaie ne peut relever que d’une banque centrale dont le fonctionnement est supervisé par la puissance publique garante de l’intérêt général et donc des libertés individuelles et publiques.

La contrepartie d’une monnaie, dont la fonction est d’assurer la vitalité de l’économie, c’est d’une part les réserves de la banque centrale. Elles permettent au détenteur d’une monnaie de garantir son pouvoir d’achat pour le futur. L’autre contrepartie de la monnaie, c’est la valeur ajoutée produite sur un temps donné dans l’économie, valeur ajoutée qui dépend elle même du flux des transactions physiques de services et de produits avec une valeur ajoutée élémentaire clairement réelle et reconnue dans l’économie.

La fluidité et le taux de circulation de la monnaie constituent alors des éléments clés pour soutenir l’économie et susciter la création de valeur tout en permettant de faire reculer la spéculation abusive.

La monnaie au service du plus grand nombre n’a pas à être un jeu de casino ou de poker menteur dans lequel le seul gagnant serait le plus tricheur. Les garde-fous doivent permettre de se préserver de l’influence d’un pouvoir excessif qui voudrait par exemple s’affranchir des intérêts de long terme de l’ensemble des parties prenantes en jouant sur l’érosion monétaire pour en capter la marge. Mais aussi se protéger contre une main mise sur l’émission qui voudrait spéculer sur elle par une corruption sans règle ni loi si ce n’est celle du plus fort ou du plus pervers.

Et l’expérience confirme que la réalité dépasse toujours la fiction.

Les garde fous sur la monnaie doivent porter sur la gouvernance par la supervision publique pour préserver l’intérêt général. Mais aussi sur le lien avec la réalité économique pour préserver l’intérêt de chacun de manière optimale et juste.

Une assise sur l’or, métal qui ne se corrode pas, pour les réserves de la banque centrale, est un point de repère fondamental. Elle permet de constituer un étalon de création de valeur dans l’économie, de qualifier la monnaie sur le long terme en l’affranchissant durablement du risque d’érosion ou de change. Elle permet alors de l’installer en confiance dans les transactions pour le bénéfice du plus grand nombre et non seulement de quelques oligarques dont la puissance excessive pourrait, en l'absence de régulation générale, nous entraîner dans la folie et la catastrophe.

Ce n’est évidement pas l’innovation numérique qu’il convient de promouvoir qui est en cause ici .

Une monnaie digne de ce nom chassera naturellement les monnaies de singe.

Et la confiance reviendra.

Pour revenir à une monnaie digne de ce nom
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Au service de quelques oligarques dont la puissance excessive, en l'absence de régulation générale et de contrôle public et démocratique, continuerait à nous entraîner dans la folie et la catastrophe.<br /> <br /> Dans le sexe sans limite, le trafic d’organes et d’êtres humains, les trafics de drogue, le support du grand banditisme ou du terrorisme le plus noir.,,,,<br /> <br /> Voilà où nous mène le mondialisme liberolibertaire le plus débridé et hors de tout contrôle démocratique, ,,,,<br /> <br /> quand la nation démocratique souveraine, seule en capacité de faire face à ces puissantes et destructrices oligarchies , se retire et lache la monnaie ,,, <br /> <br /> Quand la démocratie elle même s’abandonne ,,,,<br /> <br /> Commentaire publié le 15 juin 2019 ala suite de l’article <br /> <br /> Le Monde - De Visa à Uber ou Free, Facebook obtient des alliés de poids pour sa cryptomonnaie<br /> https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/06/14/de-visa-a-uber-ou-free-facebook-obtient-des-allies-de-poids-pour-sa-cryptomonnaie_5476427_3234.html
Répondre
B
Les monnaies virtuelles séduisent par l’innovation numérique qui en est à la source et par le vent de nouvelles libertés qu’elles font miroiter.<br /> Ces pseudo monnaies introduisent cependant une zone d’ombre complémentaire dans les transactions financières.<br /> Faute de régulations publiques suffisamment pertinentes et efficaces, ce développement peut ouvrir la porte, au mieux à l’évasion fiscale - c’est alors le contribuable honnête qui en fera les frais , et ce au détriment de l’intérêt général en raison des ressources fiscales insuffisamment perçues - au pire au développement de transactions financières occultes de tous ordres.<br /> <br /> Commentaire publié le 15 juin 2019 à la suite de l’article <br /> <br /> Le Monde - De Visa à Uber ou Free, Facebook obtient des alliés de poids pour sa cryptomonnaie<br /> https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/06/14/de-visa-a-uber-ou-free-facebook-obtient-des-allies-de-poids-pour-sa-cryptomonnaie_5476427_3234.html
Répondre
B
Le Monde - De Visa à Uber ou Free, Facebook obtient des alliés de poids pour sa cryptomonnaie<br /> https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/06/14/de-visa-a-uber-ou-free-facebook-obtient-des-allies-de-poids-pour-sa-cryptomonnaie_5476427_3234.html
Répondre
B
Les dispositions nouvelles qui seront prises sur les pseudo monnaies virtuelles devront faire l’objet de la plus grande attention citoyenne <br /> <br /> https://www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/73/2144973.php
Répondre
B
Les monnaies virtuelles séduisent par l’innovation qui en est à la source et le vent de liberté qu’elles font miroiter. <br /> <br /> Ces pseudo monnaies introduisent une nouvelle zone d’ombre dans la finance. <br /> <br /> Faute de régulations publiques efficaces, ce développement peut conduire, au moindre mal à l’évasion fiscale - au détriment du contribuable honnête et de l’intérêt général en raison des ressources détournées - au pire au développement de transactions occultes de tous ordres.<br /> <br /> <br /> Commentaire publié le 11 décembre 2017 a la suite de l’article <br /> <br /> Le Monde - La Bourse de Chicago institutionnalise le bitcoin<br /> http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/12/11/la-bourse-de-chicago-institutionnalise-le-bitcoin_5227679_3234.html
Répondre
F
Bel article ! Il attire vraiment l'attention de tout un chacun.
Répondre
B
merci

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents