Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Le musée de Penmarc'h, au coeur d'un réseau de vie

Publié par Bernard Maillard sur 31 Décembre 2013, 13:34pm

Catégories : #politique

Le Musée Finistérien de la Préhistoire, situé à Penmarc'h, dans le Pays Bigouden, est à promouvoir à plus d'un titre.

Situé au coeur de sites archéologiques remarquables, il conserve et présente au public de riches collections de la préhistoire, de la protohistoire et des périodes historiques, Antiquité et Haut Moyen âge.

Le Musée détient une collection de près de 3000 pièces couvrant une période de 500 000 ans d'histoire. Ces pièces sont issues pour la plupart du territoire Bigouden. Plus de 180 sites de fouille ont été recensés dans le Finistère. De nombreux cultivateurs dont mon grand père, Jean Louis Rioual, ont transmis au Musée de beaux témoignages de ces époques lointaines, découvertes à l'occasion du travail de la terre.

A proximité du musée, de nombreux monuments mégalithiques sont demeurés dans leur environnement d'origine, tumulus de Poulguien, tumulus de Pors Carn, menhirs de l'Evêque, de la Vierge, menhir couché de Pors Carn, alignements et dolmen de Lestrigiou, allée couverte de La Torche. Ces sites et ce musée témoignent ainsi ensemble d'une présence humaine très ancienne et déjà particulièrement évoluée dans ce bout de terre du bout du monde qu'est le pays Bigouden.

Actuellement rattaché à une unité de recherche basée à l'Université de Rennes 1, le musée bénéficie à ce jour d'un appui scientifique. SI l'Université cherche aujourd'hui à se séparer de ce patrimoine, ce qui serait regrettable, il est important qu'il ne soit pas dispersé. Ce Musée doit rester à Penmarc'h, sur les terres qui l'a vu naître et à proximité des nombreux lieux qui témoignent du passé, en lien avec le contenu même de ce musée.

En période de vache maigre et de difficulté budgétaire, la tentation de court terme pourrait être de fermer de tels musées locaux et de tout rassembler dans les greniers d'un Musée National. Ce serait une très grave erreur, pour la pérennité du patrimoine qui nous est commun, pour la recherche scientifique historique, et pour le développement des territoires.

Une initiative locale, portée par les habitants du territoire, et soutenue par les collectivités locales et territoriales, dont le Conseil Général du Finistère, pourrait avoir tout son sens. Une telle initiative permettrait de maintenir l'implantation locale et territoriale sur Penmarc'h, de mieux valoriser les lieux de mémoire et de vie sur le territoire Bigouden autour de Penmarc'h, et de maintenir un lien avec les actions pédagogiques et de recherche menées au niveau départemental et régional, voire au-delà. Ce musée, associé aux anciens monuments de plein air peut ainsi devenir un nouveau lieu privilégié de mémoire et de développement pour le territoire Bigouden.

Le Musée National de Saint Germain en Laye (78) avec lequel des échanges de pièces ont déjà eu lieu, pourrait être un lieu de promotion active de cet espace territorial de Penmarc'h. Constitué du musée et des monuments de plein air, cet espace serait ainsi à découvrir dans la suite des nombreuses collections déjà présentes à Saint Germain.

Avec une telle dynamique de réseau, le passé et l'oeuvre des anciens peuvent ainsi venir prendre toute leur place dans le développement des territoires, et contribuer à venir tisser de nouveaux liens de vie entre les territoires ruraux et urbains.

Dolmen de La Torche, Penmarc'h

Dolmen de La Torche, Penmarc'h

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents