Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Malicorne

Le blog de Malicorne

Journal d'un citoyen français, militant de la vie et de la liberté


Fuite en avant des socio-libéraux

Publié par Bernard Maillard sur 26 Janvier 2017, 07:06am

Catégories : #politique

Hier soir 25 janvier 2017, avait lieu le dernier débat de la primaire de la "belle alliance populaire" dite aussi de gauche.

Éléments de consensus non débattus qui s'en dégagent et que l'on peut retrouver parmi tous les candidats socio libéraux :

1/ la dette publique n'est pas un problème. Donc il faut continuer dans la dépendance financière et la diminution de la capacité d'action publique et l'affaiblissement de l'Etat et de la France. Au risque de perdre toute considération et prise en compte de l'intérêt général et du long terme.

2/ seul Valls a parlé du nucléaire civil pour dire qu'il fallait réduire à 50 pour cent de la production d'électricité.

Pour Hamon, on peut à priori s'en passer. Un facteur de risque complémentaire pour renforcer encore notre dette publique pour financer la transition énergétique ( dont le montant financier global n'est jamais mis sur la table ) qu'il propose. Et augmenter notre dépendance aux pétro-monarchies gazières qui dans le même temps financent nos dettes.

3/ la défense doit devenir progressivement européenne sans mettre de préalable politique.

Ils sont prêts à refaire avec la défense l'erreur de l'euro en niant la débandade actuelle, politique et démocratique, et en s'enfermant dans une fuite en avant mortifère.

Au risque de perdre la capacité de décision autonome de la France pour la dissuasion sans ce préalable politique et démocratique ????

Au risque de perdre le siège permanent de la France au Conseil de Sécurité de l'ONU sans aucune contrepartie politique ????

Car après le Brexit, la pression financière des autres pays européens pour financer l'armée que la France ne pourra plus se payer ne se traduira-t-elle pas par l'abandon du siège de la France au Conseil de Sécurité sans aucun préalable politique et démocratique ????

C'est donc encore la seule finance et quelques oligarchies financières mondiales qui vont dicter la loi en France ???

Au profit de quel alignement ? De quels intérêts ???

Fuite en avant des socio-libéraux

En conclusion

Éléments de consensus non débattus et que l'on peut retrouver parmi tous les candidats socio libéraux :

1/ la dette publique n'est pas un problème, en niant toute considération de l'intérêt général et du long terme.

2/ la transition énergétique dont on tait le coût renforce la dépendance gazière, ce qui sécurise le financement de la dette publique.

3/ faute de capacité de financement nationale, la défense européenne sera le nouveau jalon de l'intégration européenne. L'absence de gouvernance démocratique au niveau européen et de contrepartie préalable sur le plan politique ouvre alors la voie à toutes les errances

Commenter cet article

Bernard Maillard 04/02/2017 21:39

Il faudra commencer à s'intéresser au financement de cette pseudo campagne largement médiatisée avec de très luxueux événements grands spectacles qui n'apportent aucun élément nouveau au débat public.

Commentaire publie le 4 février 2017 à la suite de l'article
Le Monde - Emmanuel Macron : « Ce qui s’installe dans notre pays, c’est une lèpre démocratique »
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/04/emmanuel-macron-et-son-identite-politique-attendus-a-lyon_5074708_4854003.html

Bernard Maillard 04/02/2017 21:39

Le Monde - Emmanuel Macron : « Ce qui s’installe dans notre pays, c’est une lèpre démocratique »
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/04/emmanuel-macron-et-son-identite-politique-attendus-a-lyon_5074708_4854003.html

Bernard Maillard 04/02/2017 08:59

La dette publique américaine est au taquet.

En s'affranchissant de toute limite et régulation, la bulle financière va éclater en plein vol.

La fuite en avant guerrière pourrait être une échappatoire pour certains vautours désirant le chaos encore plus violent pour mieux dépecer les restes.

Trump n'est qu'une marionnette d'une folie qui l'emportera avec lui.

Tous ceux qui ont laisse la dette publique s'envoler et les armes dicter la loi dans la ligne atlantiste sont de la même trempe.

Commentaire publie le 4 février 2017 à la suite de l'article

Le Monde - Donald Trump s’attaque au démantèlement de la réglementation financière
http://www.lemonde.fr/donald-trump/article/2017/02/03/donald-trump-s-attaque-au-demantelement-de-la-reglementation-financiere_5074439_4853715.html

Bernard maillard 01/02/2017 17:36

Quand je me remémore le silence absolu du Monde, alors que le parfum du doute était largement répandu sur la place parisienne des le mois de décembre 2012 , de longs mois avant que la triple trahison de Antoine Cahuzac ne soit révélée au grand jour,,,,,,

Commentaire publie le premier février 2017 à la suite de l'article

Le Monde - Questions sur les clients de la florissante société de conseil de François Fillon
http://www.lemonde.fr/affaire-penelope-fillon/article/2017/02/01/la-florissante-societe-de-conseil-de-francois-fillon_5072663_5070021.html

Bernard maillard 01/02/2017 17:11

Un nouveau candidat républicain pour la Présidence de la République en France à promouvoir d'ci quinze jours au plus ???

À moins que l'agenda géopolitique n'en décide autrement ???

Fillon dénonce «un coup d'Etat institutionnel» venu de «la gauche» https://fr.sputniknews.com/france/201702011029883502-fillon-coup-etat-institutionnel-gauche/Un nouveau candidat républicain pour la Présidence de la République en France à promouvoir d'ci quinze jours au plus ???

À moins que l'agenda géopolitique n'en décide autrement ???

Fillon dénonce «un coup d'Etat institutionnel» venu de «la gauche» https://fr.sputniknews.com/france/201702011029883502-fillon-coup-etat-institutionnel-gauche/

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents